Le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les revues de théâtre (GRIRT)

Présentation


Dirigé par Marco Consolini (PR Paris 3), Sophie Lucet (MCF Paris 7) et Romain Piana (MCF Paris 3), Le Groupe de Recherche Interuniversitaire sur les Revues de Théâtre est actif depuis janvier 2011. Il se propose de travailler sur les revues et les périodiques français et internationaux consacrés au théâtre, au XXe siècle, avec pour objectif principal de montrer que, au-delà de leur précieuse valeur documentaire, ces publications doivent également être envisagées comme des objets de recherche autonomes, porteurs d’éclairages nouveaux sur l’histoire du théâtre — qu’il s’agisse de leur inscription dans les débats esthétiques et idéologiques d’une époque, de leur rapport aux lieux, aux structures et aux institutions, et des liens de toutes sortes qu’ils entretiennent avec les autres arts.



La période prise en compte remonte au XIXe siècle et en particulier aux années 1870-1880, caractérisées à la fois par l’efflorescence d’un nouveau type de publications spécialisées et par les premiers signes d’un renouvellement théâtral qui sera incarné, dans les décennies à venir, par l’affirmation du rôle du metteur en scène. C’est dans le contexte d’une telle dynamique qu’émerge en effet la nécessité et la singularité éditoriales de la revue de théâtre telle qu’elle s’impose, dans sa grande diversité, au XXe siècle.

Cette proposition et hypothèse de périodisation n’exclut pas l’opportunité d’associer au travail principal du groupe, des recherches portant sur la préhistoire des revues et sur des expériences théâtrales antérieures, tout comme sur l’actualité des revues théâtrales, même si le caractère essentiel du travail envisagé reste de nature historiographique.
L’intérêt porté à la revue de théâtre en tant qu’objet autonome va de pair avec l’ouverture à une approche pluridisciplinaire qui tienne compte des apports de la recherche récente sur l’histoire de la presse et des publications périodiques (dans le domaine de l’illustration et de la photographie notamment).

Le GRIRT développe ses activités en partenariat avec des E-C français : outre S. Lucet (Paris 7), M. Chenetier (Tours), A. Martinez (Lille), A. Folco (Grenoble), M. Denizot (Rennes 2); et des chercheurs internationaux : C. Grazioli (Padoue), L. Cavaglieri (Gênes), L. Mango (Naples), P. Aron (UL Bruxelles).


Projet scientifique


Continuation de l’activité centrale et structurante du GRIRT : le séminaire annuel, qui mêle études monographiques et/ou panoramiques à caractère historiographique et analyses et témoignages sur la réalité actuelle et vivante des revues théâtrales. Ce lieu permanent de confrontation entre chercheurs, ayant commencé en 2011 par une focalisation sur les périodiques français et francophones, a déjà entamé un élargissement de son champ d’intervention au-delà de ce contexte géographique et linguistique. Dans les années à venir, cette tendance va devenir encore plus structurelle.

L’un des objectifs du prochain quinquennat est d’organiser à l’horizon 2019-2020 un grand colloque international sur les enjeux épistémologiques des études « revuistiques » en matière théâtrale, afin d’examiner sur un spectre géographique le plus large possible les répercussions théoriques de ce champ de recherche sur l’historiographie théâtrale. Colloque en deux volets et en deux temps, en collaboration avec la Fondazione Giorgio Cini : un colloque à la Maison de la Recherche de Paris 3 et un colloque sur l’Isola di San Giorgio Maggiore à Venise.

Autre enjeu important pour le GRIRT : prolonger l’activité de publication. Plus précisément, mener à aboutissement le « chantier » Comœdia avec un ouvrage monographique qui, en sus de la pérennisation des contributions apportées par de nombreux chercheurs français et internationaux aux actions décrites, se veut un véritable développement des explorations commencées en 2014 et 2015. Complémentairement, un ouvrage collectif issu de la journée d’étude sur les revues et les journaux de la Décentralisation théâtrale, ainsi que deux autres ouvrages (sous le titre commun Le Théâtre des revues), réuniront les contributions les plus importantes du séminaire annuel et organisés par périodes : fin XIXe siècle – début XXe siècle ; deuxième moitié XXe siècle – début XXIe siècle.
w Enfin, le prochain contrat sera l’occasion d’une intensification de la numérisation et mise en réseau des revues théâtrales, en développant les partenariats avec la BNF et d’autres institutions françaises et étrangères.

 

 


Séminaire


Un séminaire annuel sur les revues et périodiques de théâtre, actif depuis l’année universitaire 2011-2012, qui mêle des études monographiques et/ou panoramiques à caractère historiographique et des analyses et témoignages sur la réalité actuelle et vivante des revues théâtrales. Proposant 5 à 7 séances par année, ce séminaire a accueilli jusqu’à présent environ 75 chercheurs, essayistes et journalistes français et étrangers. Il est suivi activement par les doctorants de l’IRET.

 

Colloques & Journées d’étude


Comœdia (1907-1937) : un continent inexploré dans l’histoire du théâtre du XXe siècle : journée d’étude, Bibliothèque Seebacher, Université Diderot-Paris 7, 21 juin 2014. Comœdia (1907-1937). Un quotidien en son temps, colloque international, Maison de la recherche de Paris 3, 19-20 juin 2015. Ces deux actions en continuité, dirigées par M. Consolini, S. Lucet et R. Piana autour du célèbre et unique quotidien théâtral au XXe siècle, ont constitué un temps fort de l’activité du G.R.I.R.T, un lieu de rencontre et de confrontation entre chercheurs autour d’une étude de cas exemplaire et un chantier de travail in progress. Action accompagnée de la mise en ligne de l’intégralité du journal sur le site de la BNF Gallica.

Les Revues et les journaux de la Décentralisation Théâtrale (1945-fin du XXe siècle), journée d’étude organisée par M. Consolini, M. Denizot (Rennes 2), P. Goetschel (Paris 1), Maison de la Recherche de Paris 3, 23 juin 2017. Cette action a concrétisé la volonté du GRIRT de construire des synergies avec d’autres universités et centres de recherche en histoire culturelle autour la notion de service public : les périodiques se confirment ainsi en tant que terrains d’enquête pluridisciplinaires et fédérateurs.



Publications récentes


Pour une préhistoire de la revue de théâtre, S. Lucet (dir.), dossier publié dans la Revue d’Histoire du théâtre, juillet septembre 2013-3, n° 259, actes de la journée d’étude homonyme, dirigée par M. Consolini, S. Lucet et R. Piana, 16 juin 2012, Bibliothèque Seebacher, Université Diderot-Paris 7.

Scènes de papier. Les images dans les revues de théâtre (XIXe-XXe siècles), M. Consolini, R. Piana (dir.), Revue d’Historiographie du Théâtre, n° 2, juillet 2015, 153 pp. Cette publication en ligne (Société d’Histoire du Théâtre, https://sht.asso.fr/revue/scenes-de-papier-les-images-dans-les-revues-de-theatre-xixe-xxe-siecles/), développe la réflexion collective des journées d’étude des 21-22 juin 2013 ; elle vise d’un côté à explorer la revue de théâtre en tant qu’objet de recherche multidisciplinaire, de l’autre à mettre à la disposition de la communauté scientifique un vaste répertoire de documents : en l’occurrence des images, rendues accessibles grâce à l’outil numérique.