Présentation
Logo iret

Direction : Gilles Declercq

Direction adjointe : Sylvie Chalaye

Héritier des fondateurs de la discipline, à commencer par Jacques Scherer qui est « l’inventeur » des études théâtrales et a créé à la Sorbonne l’Institut d’Études Théâtrales en 1959, puis ceux et celles qui ont participé à l’aventure de la première heure et en ont développé la théorie (Bernard Dort, Anne Ubersfeld, Martine de Rougemont, Michel Corvin…), l’Institut de Recherche en Études Théâtrales (IRET – EA 3959) est une Unité intégralement consacrée à la recherche en études théâtrales, dont tous les membres relèvent de la 18e section du CNU (Arts) – trait spécifique et unique au sein des universités françaises. L’Unité résulte de la réunion en 2005 de deux équipes : Le Centre de recherche sur la théorie et l’histoire du théâtre, équipe fondée en 1983 par Jacques Scherer (EA 183) ; Le Groupe de recherche sur la poétique du drame contemporain, fondé en 1996 par Jean-Pierre Sarrazac (EA 3420). Depuis cette réunion, l’ambition qui anime l’IRET est de couvrir, autant qu’il est possible, les champs fondamentaux de la recherche en Études Théâtrales, en appréhendant le théâtre dans la perspective des arts et en tenant compte de son contexte sociétal, soit, prioritairement :

 

 

  • * La prise en charge de la mémoire du théâtre, transhistorique et transnationale, en se dotant des outils numériques nécessaires à la constitution de corpus et de bases de données. La prise en compte de la mise en scène contemporaine donne à cette perspective historiographique son arrimage à l’actualité du spectacle vivant, tandis que les actions scientifiques engagées (séminaires, colloques, publications) contribuent à l’approfondissement des connaissances en histoire générale du théâtre – en plaçant un accent spécifique sur la dimension scénique, professionnelle et institutionnelle du spectacle.

  • * La prise en compte systématique des approches théoriques ou analytiques, pluridisciplinaires et contemporaines, susceptibles d’éclairer la nature, la fonction et l’évolution, tant artistique que sociétale, du théâtre et du spectacle vivant : philosophie, histoire, anthropologie, esthétique, poétique, rhétorique, littérature, économie, sociologie des lieux et institutions théâtrales, muséographie sont ainsi les disciplines, non limitatives, qui viennent nourrir la réflexion théorique et analytique des membres de l’IRET.

  • * L’observation critique de la création et des pratiques du spectacle vivant (scènes et écritures), appréhendée tant dans ses enjeux théoriques (poétiques du texte et de la scène) que dans sa dimension incarnée et performative (corps, voix, scénographie). L’interaction du spectacle avec la cité, les enjeux esthétiques, économiques, sociaux et politiques tiennent une place majeure dans cette approche qui prend également en compte la spécificité des aires géographiques.


Du point de vue institutionnel, l’IRET est partie intégrante du dispositif de recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle et relève de l’Ecole doctorale Arts & Médias (ED 267), aux côtés des Unités de recherche en Cinéma et Audiovisuel, Communication, et Médiation culturelle, avec lesquelles elle croise, au fil des contrats, programmes de recherche, séminaires doctoraux et Universités d’été européennes.

Plus spécifiquement, l’attractivité de l’IRET procède d’un dispositif institutionnel et structurel propre aux études théâtrales au sein de la Sorbonne Nouvelle. Discipline émergente au seuil des années soixante-dix, les études théâtrales ont en effet vu se constituer à Paris 3, à l’initiative de Jacques Scherer, la première UFR d’études théâtrales (l’Institut d’Etudes Théâtrales – IET) et la Théâtrothèque Gaston Baty – TGB), laquelle constitue à ce jour la principale théâtrothèque universitaire française et le second fonds documentaire français sur le théâtre (plus de 50 000 volumes, 25000 documents photographiques et audiovisuels, plusieurs milliers de thèses et masters sous forme papier et électronique). L’IET, Département à part entière spécifiquement consacré comme l’IRET aux études théâtrales, propose une licence mention Etudes Théâtrales, trois licences professionnelles et ainsi un ensemble de masters recherche et professionnel à une moyenne annuelle de 1000 étudiants (dont 300 en master) ; cette formation donne accès à un cycle doctoral spécifique au sein de l’ED Arts & médias. L’IRET est donc partie prenante d’un dispositif en synergie, unique en France, associant Enseignement (IET), Recherche (IRET) et Documentation (TGB) en études théâtrales.

Depuis septembre 2016, l’IRET est implanté à la Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle (rue des Irlandais Paris 5e) où elle bénéficie d’une salle de réunion en propre et d’un accès aux salles de soutenance et de colloque. Complémentairement, depuis la fondation en 2001 de l’Institut National d’Histoire de l’Art (rue Vivienne, Paris 2e), l’IRET dispose de bureaux et d’un droit de tirage sur les salles de séminaires qu’elle partage avec les autres équipes de recherche en art d’Île-de-France. Le département recherche du Musée du Quai Branly accueille par ailleurs les activités du laboratoire SeFeA, ainsi que les séminaires de recherche et les séances publiques qu’il anime.